Enfants violés, Eglise complice « Je n’ai rien pu dire »

10,00 

Catégories : ,

Description

« (…) le nouveau curé avait tenu à serrer les mains de tous ceux qui étaient venus l’accueillir et témoigner ainsi leur confiance et leur fidélité à l’institution qu’il représentait. Et, dans la file des nombreux paroissiens, à la suite de mes parents, lorsque ce fut à mon tour de le saluer, il me dit avec un large sourire :

  • – Bonjour toi… merci d’être venu ! Comment t’appelles-tu ?
  • – Dan… mais parfois, on m’appelle aussi Dany…
  • – Ah… eh bien, alors Dany, on se reverra plus tard pour faire plus ample connaissance…

Je me souviens qu’à cet instant, j’avais été comblé que le représentant d’une telle autorité ait pris le temps de m’adresser quelques mots personnellement. (…)

Ainsi arrivait-il que ce nouveau curé débarque parfois à la maison en soirée, sans crier gare, sans avertir, quand personne ne l’attendait. Pratique inconnue du temps de son prédécesseur qui n’avait jamais franchi le pas de la porte. Seul moment où mon père coupait la télé pour être totalement disponible à la parole de cet homme, véritable messager de Dieu à ses yeux. (…)

J’ignorais, comme mes parents sans doute, que le prédateur arpentait son territoire. Certains soirs, il devait se morfondre d’ennui et de solitude, et par ces visites faisait connaissance et localisait ses futures proies. Il venait les découvrir, les évaluer, les flairer, en soupeser les potentiels. Guettant les fruits que ces jeunes corps adolescents, pleins de promesses et de sève qui ne demandait qu’à s’écouler, portaient et allaient peut-être lui être offerts s’il parvenait à les cueillir… Mais pour y arriver, il lui fallait d’abord amadouer et endormir les parents. Se faire accepter d’eux. Montrer patte blanche. Y aller par la bande, et non de front. Rôder, tourner autour, et ainsi, parfaire son choix. Y goûter la délectation que l’idée seule enivrait déjà. En jouir, en rentrant chez lui, et en y pensant la nuit, comblé des images qu’il en ramenait dans le fond de sa tête et qui devaient sans aucun doute, affoler ses sens dans le fond de ses draps… »

Informations complémentaires

Poids 0.5 kg
Dimensions 152 x 234 cm
Date de parution

Broché

Editeur

Langue

ISBN-13

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.