Sarkozy : le secret de son succès.

La diffusion du livre de Paul-Eric Blanrue s’impose en France

J’ai lu avec plaisir et intérêt le livre de Paul-Eric Blanrue, «  Sarkozy, Israel et les Juifs » récemment publié en Belgique aux  Editions Marco Pietteur. Non que je partage nécessairement les opinions et les jugements de l’auteur, mais parce qu’il dit avec  clarté et preuves à l’appui ce qu’on a trop souvent tendance à cacher sur les relations entre la France et l’Etat d’Israël.

Sarkozy Israel et les Juifs
16.00€

Sur ces  relations, une fois informé, on peut penser ce qu’on veut. Les principes démocratiques dont on continue en France de se targuer ou qu’on brandit lorsqu’ils paraissent utiles, exigent que les politiques du gouvernement soient soumises à une libre analyse et à un libre débat. La politique étrangère ne saurait y échapper et, au sein de celle-ci, les relations avec Israël ne constituent aucunement un cas particulier qui bannirait toute discussion. Bien au contraire :  comment peut-on parler du Moyen-Orient sans analyser l’ensemble des intérêts en jeu, comment rechercher une solution au conflit israëlo- palestinien par exemple, sans discuter et définir une politique déterminée envers l’une des Parties ? Mais on a peur. Et la peur saisit les éditeurs français aux entrailles. Ce qui se publie à  Bruxelles et pourrait être publié à Londres terrorise à Paris. C’est qu’en France plus qu’ailleurs, par ignorance ou perversité, on a tant  amalgamé critique libre et honnête de l’Etat d’Israël et antisémitisme  que la liberté d’expression en est réduite à des balbutiements ou à de  vaines injures. Vue de Londres, ou l’antisémitisme n’est pas plus toléré qu’en France, cette autocensure des maisons d’édition surprend et déconcerte. Certes, on fait montre ici aussi d’une certaine réserve à l’égard d’Israël. Mais il s’agit davantage d’un sentiment de gêne né des responsabilités britanniques passées – déclaration Balfour de 1917  et trente ans plus tard, abandon des territoires palestiniens – que  d’une confusion semblable à celle qui règne en France.

La diffusion du livre de Paul-Eric Blanrue s’impose en France, ne  serait-ce que pour donner à ses critiques une chance de le juger sur pièces.

Roger Briottet
Londres, le 28 juillet 2009

Ancien universitaire,
Consultant juridique aux Nations Unies et pour l’Union européenne.

Troisième édition – Décembre 2009 : Augmentée de 15 pages.
Paul-Eric Blanru

Tags: , , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.