Sarkozy, Israël et les juifs

16,00 

Aujourd’hui, en France, parler d’Israël avec sérénité et franchise est devenu impossible. La question est taboue. Quiconque se permet de critiquer l’État juif risque d’être qualifié d’antisémite. Dans la « patrie des Droits de l’Homme et de la liberté d’expression », un délit d’opinion, en politique et en histoire, est établi. En lieu et place de la discussion libre, une dictature de la pensée unique a été instaurée…

Description

Ce livre est le pendant français de l’étude mondialement célèbre, Le lobby pro-isarélien et la politique étrangère américaine (Éditions La Découverte, 2007) des deux chercheurs John Mearsheimer et Stephen Walt.

L’objectif de Paul-Éric Blanrue est de participer à la prise de conscience du danger que représente la nouvelle politique étrangère française.

Pourquoi ? Aujourd’hui, en France, parler d’Israël avec sérénité est devenu très difficile. En 1967, le général de Gaulle avait pris ses distances avec l’État juif et les présidents français qui lui ont succédé se sont efforcés, à son image, de maintenir l’équilibre entre les parties palestinienne et israélienne. Mais tout a changé en 2007, avec l’élection à la présidence de la République de Nicolas Sarkozy. Prônant la défense quasi-inconditionnelle d’Israël, Sarkozy met aujourd’hui en oeuvre une politique qui est l’image inversée de celle du fondateur de la Ve République. Pour lui, comme pour de nombreux réseaux qui ont participé à son élection, toute critique d’Israël serait un signe d’antisémitisme, ce que dément Paul-Éric Blanrue.

Articles supplémentaires :

Le livre de Blanrue, « Sarkozy, Israël et les juifs », cité jusque dans la Tunisie antisioniste et démocratiquement insurrectionnelle.

Voir la vidéo: http://blanrue.blogspot.com

Information complémentaire

Poids 0.5 kg
Dimensions 18 x 11 x 0.7 cm
Broché

Date de parution

Editeur

Collection

Langue

ISBN-10

ISBN-13

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Sarkozy, Israël et les juifs”