Qui a peur de Loïc Le Ribault ?

28,30 

Catégorie :

Description

En 1998, Loïc Le Ribault a publié deux livres (« Micropolis » et « Le prix d’une découverte ») qui racontaient comment il avait rénové la police scientifique et révélaient les moyens employés par l’Etat français pour tenter de le faire taire. Aucun éditeur français n’ayant accepté de publier ces ouvrages embarrassants, il s’était résolu à les diffuser lui-même à compte d’auteur.

Certains écrivains et journalistes avaient néanmoins eu le courage de parler de ces deux livres « underground ».

« Quand on écoute Le Ribault, il faut faire un effort pour se souvenir qu’au cours des cinq dernières années, il a tout perdu, sauf la raison. Son nouveau livre est un véritable gant jeté aux pieds des institutions françaises. Bien que Le Ribault ne nourrisse que peu d’espoir (et n’en a de toute façon aucun désir) en une résurrection politique et sociale en France, il persiste à vouloir obliger les institutions françaises, et en particulier la police et la justice, à faire face à leurs crimes. » Martin J. Walker, Le Ribault’s resistance, décembre 1998.

« Nous ne savons si Le Prix d’une Découverte sera largement distribué. A vrai dire, il est vraisemblable que sa diffusion ne sera pas tolérée. C’st le roman vrai d’un Sherlock Holmes du microscope électronique qui se retrouvera plus tard dans la même prison que les criminels qu’il a confondus que vient de publier Loïc Le Ribault, depuis sa retraite d’Antigua. Règlement de comptes remarquablement écrit, il retrace dix années plus que mouvementées. » Jean-Claude Marchais, Le Meilleur, 12 décembre 1998.

« Micropolis (…) constitue, avec le Prix d’une Découverte, l’un des meilleurs ouvrages que l’on peut trouver dans la jungle littéraire de ce nouveau millénaire en gestation. (…) Lisez ces livres étonnants, parfois durs, mais aussi pleins d’humour, où fourmillent les informations les plus édifiantes. » La lettre de l’AGNVS, supplément du 18 avril 2000.
« Les deux livres de Loïc Le Ribault (…) vous tiendront en haleine comme des romans (policiers, ça va de soi). C’est d’ailleurs le roman d’une vie extraordinaire. (…) Mais je vous préviens : ces livres qui vous passionneront à coup sûr vous indigneront aussi. Après cela, vous aurez honte de ce que la France est devenue. Je veux dire : encore un peu plus honte. » Pierre Lance, L’Ere Nouvelle, n°136, mars-mai 2000.
Depuis 1998, beaucoup d’eau très sale a coulé sous les ponts en France. « Qui a peur de Loïc Le Ribault ? » reprend donc en partie ses deux ouvrages précédents, mais entièrement remis à jour et surtout complétés par la suite de son incroyable aventure.

Information complémentaire

Auteur

Broché

Langue

ISBN-10

EAN

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Qui a peur de Loïc Le Ribault ?”