Angèle est consciente, mais dans un corps inerte

Angèle est consciente, mais dans un corps inerte : on l’a crue condamnée jusqu’à évoquer, devant elle, sa mort prochaine. Une larme l’a sauvée. Angèle « La survivante », c’est le portrait de la semaine.
Ce cas est la preuve vivante que la « nouvelle » définition de la mort, « encéphalogramme plat », et non plus « arrêt du coeur », et ce, pour pouvoir prélever les organes, est une monstruosité.

Le corps médical le sait très bien, le Dr Emmanuel Cauchy, urgentiste du secours en montagne le dit depuis longtemps « avec cette définition du décès, on a enterré vivant plus d’un « mort »…

Il faut voir ce témoignage essentiel et en tenir compte…

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.