MICHEL COLLON

Téléphone de contact lundi et mardi pour interviews de Michel Collon : 06 62 09 19 70
Adresse de contact pour toutes autres demandes et propositions : leeloo26@hotmail.com

POUR COMMANDER : le livre Israël, parlons-en !

Dexia et les colonies israéliennes : nouvelles révélations
Plus de liens entre Dexia et les colonies israéliennes? Rien n’est moins sûr….

L’organisation « WhoProfits » et la plate-forme « Palestine Occupée – Dexia Impliquée » ont découvert de nouveaux documents dérangeants. Dexia Israel Public Finance a signé, en juin 2009, un contrat basé sur un appel d’offre comprenant cinq colonies.

NewsLetter de Michel Colon: Israël urine sur la Grande-Bretagne et nos hommes politiques adorent ça …Comment Israël kidnappe des britanniques en haute-mer sans peur des conséquences.


Paul-Éric Blanrue : les réseaux pro-israéliens
envoyé par clap36. – L’actualité du moment en vidéo.

http://sarkozyisraeletlesjuifs.blogspot.com/2009/09/une-page-dans-un-quotidien-tunisien.html

Voyez la pétition mise en place pour la diffusion de ce livre
http://www.facebook.com/home.php#/group.php?gid=90540966851&ref=mf

Article d’Alain Gresh : commentaires de Paul-Éric Blanrue (31 août 2009)
http://sarkozyisraeletlesjuifs/…/…/article-dalain-gresh-commentaires-de.html

Emission Crif France Info (2 août 2009)
http://www.youtube.com/watch?v=TB4eJlkPQcY

Entretien avec Paul Eric BLANRUE (11 juillet 2009)
Partie 1, partie2

Réaction à la censure dont est victime ce livre (5 juillet 2009)
http://www.dailymotion.com/video/x9rze1_censure-par-le-vide_news

Entretien avec Paul-Éric Blanrue (29 juin 2009)
Sarkozy ou la souveraineté nationale en péril ?

Entretien avec l’historien Paul-Eric Blanrue (24 juin 2009)
Au cours du réel

Interview de Paul-Eric BLANRUE (21 juin 2009)
http://www.dailymotion.com/…/interview-de-blanrue-21-juin-2009_news

Conflit de propriété autour du consulat de Belgique en Israël (22 décembre 2008)
http://www.7sur7.be/…/Conflit-de-propriete-autour-du-consulat-de-Belgique-en-Israel.dhtml

Aujourd’hui, en France, parler d’Israël avec sérénité et franchise est devenu impossible. La question est taboue. Quiconque se permet de critiquer l’État juif risque d’être qualifié d’antisémite. Dans la « patrie des Droits de l’Homme et de la liberté d’expression », un délit d’opinion, en politique et en histoire, est établi. En lieu et place de la discussion libre, une dictature de la pensée unique a été instaurée…

C’est en 1967, par la voix du président Charles de Gaulle, que la France prit pour la première fois ses distances avec Israël. Sous le régime précédent, ce pays avait bénéficié de grands privilèges, puisque c’est grâce à la IVe République que l’État juif avait acquis la bombe atomique. Les présidents français qui succédèrent au général s’efforcèrent, à son image, de maintenir l’équilibre entre les parties en présence, palestiniennes comme israéliennes.

Mais tout changea soudain en 2007, avec l’élection à la présidence de la République de Nicolas Sarkozy. Celui-ci avait longtemps été à la tête d’un parti qualifié de « gaulliste ». Mais, sur la question d’Israël, il tourna résolument le dos à la position défendue par le général. Prônant désormais la défense quasiinconditionnelle d’Israël, Sarkozy met aujourd’hui en oeuvre une politique qui est l’image inversée de celle du fondateur de la Ve République. Pour lui, toute critique d’Israël serait un signe d’antisémitisme.
Historien spécialisé dans les mystifications, Paul-Éric Blanrue refuse de verrouiller sa pensée. L’objectif de son livre est de participer à la prise de conscience du danger que représente la nouvelle politique étrangère française. Paul-Éric Blanrue nous ouvre les yeux sur les aspects déjà périmés des choix étranges de Nicolas Sarkozy. Il dévoile pourquoi le président français s’est engagé dans une voie qui va contre les intérêts de son pays et risque d’entraîner bientôt la France dans des conflits majeurs, au Liban, en Iran ou ailleurs.

Il décrit un par un les réseaux pro-israéliens qui servent cette stratégie, démontre
leur puissance, signale leur aveuglement et fournit les noms des principales
personnalités qui en font partie.

Il récuse l’assimilation faite systématiquement entre judaïsme et sionisme. Il appelle les juifs de France à se défaire d’urgence de leurs porte-voix officiels, qui ne représentent tout au plus qu’un sixième d’entre eux, et les encourage à se rebeller contre une politique qui, à terme, se révélera désastreuse pour eux comme pour tous les Français.

L’auteur avance enfin des propositions qui font revivre la hardiesse traditionnelle de la pensée critique française et qui peuvent à nouveau souder les Français dans un projet généreux, pour en finir avec le communautarisme imprudemment importé des États-Unis.

Tags: , , ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.